Que faire en cas de litige avec un broker d’options binaires

Vous vous êtes lancés dans les options binaires et après quelques gains vous souhaitez retirer votre argent mais le courtier reste silencieux ? Voici nos conseils ! Read the rest of this entry »

OptionsClick broker fiable ou arnaque ?

L’univers des options binaires séduit un nombre croissant d’investisseurs. Pour pouvoir traiter ces instruments financiers, il faut s’adresser à un courtier spécialisé. Face aux nombreux opérateurs proposant leurs services dans ce domaine, il est assez difficile de faire son choix. Pour être certain de se fier au bon intermédiaire, il faut bien se renseigner. Voici notamment notre avis et test sur le broker en ligne en options binaires, Options Click. Pour plus de détail nous vous invitons aussi à lire l’avis de droitdunet.fr sur OptionsClick afin de vous faire une meilleur idée de ce broker. Nous nous sommes d’ailleurs inspiré de leur site pour écrire cette revue.

Un courtier régulé

Interface differente d'option click
Options Click est un courtier en ligne qui a rejoint le monde des finances en ligne en 2011. Cet opérateur exerce ses activités en étant conforme aux directives européennes MiFID. Il est, en plus, licencié par l’organisme chypriote CySEC tout en étant agréé par la FCA et par l’AMF. Avec ce broker régulé, les traders peuvent avoir l’assurance d’évoluer sur une plateforme de trading sécurisé.

Inscription sur Options Click

Misant sur la transparence et le professionnalisme, Options Click offre à ses traders des plateformes faciles à utiliser, faisant notamment appel à la technologie fournie par Tech Financials.
L’inscription sur le site est gratuite. Pour commencer les négociations boursières, un dépôt minimum de 200 euros est nécessaire, une somme plutôt élevée par rapport à celle requise par les autres brokers (certains proposent un premier dépôt minimal de 100 euros). Toutefois, un bonus est tout de suite offert au client après son premier versement et, selon le montant déposé, un taux de 30 à 100 % est appliqué. Attention, le trader ne peut retirer le bonus qu’après des opérations de négociation dont le montant s’élève à au moins 20 fois la valeur du bonus. Par exemple, pour un dépôt de 1 000 euros, le bonus obtenu est de 300 euros et ce montant utilisable seulement après que les transactions aient atteint 6 000 euros.
A noter qu’Options Click propose régulièrement des bonus et promotions ponctuels, pour ses fidèles traders.

Le trading avec Options Click

Les placements sur Options Click sont accessibles sans aucun téléchargement. Pour élargir le panel de ses investisseurs, Options Click a intégré l’application mobile par Android ou IOS à son système. Principalement conçu pour un trading sur un navigateur Web, ce courtier a su adapter sa plateforme de trading aux innovations du moment : ses clients peuvent alors s’adonner au trading en ligne sur les équipements mobiles comme le smartphone et les tablettes.
Le montant minimal d’un trade est de 10 euros, tandis que la somme maximale autorisée pour chaque placement est de 2 000 euros. Quel que soit le montant de la position, les bénéfices sont de 89 % maximum. Options Click permet aux clients d’obtenir un retour sur perte allant jusqu’à 15 %.

Les actifs disponibles sur le site

Le marche de la bourse avec optionclicksOptions Click propose au total 23 actifs. D’abord, 7 actions : British Petroleum PLC, Vodafone, Lloyds, Barclays PLC, Google, Apple et Telefonica. Viennent ensuite les matières premières, en l’occurrence l’or et l’argent. S’ajoutent à cela 9 paires de devises et 5 indices boursiers.
Pour les transactions financières, dépôt ou retrait d’argent, les cartes de crédit et de débit, Ukash ainsi que le virement bancaire sont les options disponibles. Le retrait minimum permis est de 100 euros, par carte bancaire ou par virement. Chaque trader bénéficie d’un retrait mensuel gratuit. Au-delà de ce quota, un frais de 30 euros par retrait est prélevé par le broker.

Des comptes pour toutes les bourses

Trois types de compte sont proposés aux clients : le compte Standard, le compte Gold et le compte Platinum.
Le compte Standard nécessite un capital de 200 euros pour des trading d’options binaires destinés aux débutants ou à ceux qui ne souhaitent pas s’aventurer à payer plus pour leur première négociation. Le profit maximum offert par Options Click pour ce compte est de 85 %.
Le compte Gold requiert un investissement de 2 500 euros. Il s’adresse aux traders qui ont déjà quelques expériences en trading, et qui souhaitent gagner plus de profits. Le bénéfice maximum est de 87 %.
En ce qui concerne le compte Platinum, Options Click l’a conçu pour les gros clients, avec un dépôt supérieur à 5 000 euros. Ce sont ces traders qui gagnent le maximum de profits avec 89 %.
A noter que le courtier offre des avantages supplémentaires aux détenteurs d’un compte Gold ou Platinum, après discussion des deux parties.

Les options de trading

Plusieurs options sont offertes sur Options Click : le High/Low, Call, Put, No Touch, One Touch, Zone, Range ou 60 secondes. Les traders peuvent opter pour un contrat misant sur une hausse ou une baisse de valeur de l’actif, en prévoyant la valeur minimale ou optimale avant l’expiration et en déterminant la zone de valeur de cet actif.

La formation et les outils de travail

Si auparavant, le compte démo faisait défaut sur Options Click, le broker l’a intégré depuis peu au profit des investisseurs. Cela permet aux débutants de commencer un investissement virtuel. Après s’être familiarisés avec le système, ils peuvent continuer à investir réellement en misant la somme voulue.
Outre le compte démo, désormais disponible, Options Click offre à ses clients des matériels pédagogiques pour leur formation en trading. Des vidéos de formation, un guide virtuel et des sessions de trading interactives sont ainsi disponibles.

Un dictionnaire virtuel des lexiques financiers est, en outre, mis à la disposition des traders pour approfondir leur connaissance des termes techniques. Plusieurs informations aussi bien pour les débutants que pour les chevronnés sont régulièrement diffusées sur le site pour leur permettre de choisir une bonne stratégie de trading en options binaires adaptée à leur niveau. Une formation en gestion de compte est aussi offerte.
Un calendrier économique bien présenté, facile à déchiffrer constitue un outil important destiné aux investisseurs. Il existe justement un équipement exclusif d’Options Click, le Trader’s Choice ou choix du trader, qui oriente les traders dans leurs prises de décisions.
Avec son implication particulière auprès des débutants, le broker Options Click a été primé par des revues financières en tant que « plateforme la plus adaptée aux investisseurs débutants ».

Une assistance clientèle de qualité

Un service clientèle est à la disposition des traders pendant les jours ouvrables. Auparavant, les seules langues disponibles étaient l’allemand, l’arabe, le français, l’italien et l’anglais. Aujourd’hui, plus de 10 langues sont opérationnelles. Les conseillers sont à l’écoute des clients pour les assister pour des problèmes ou des opérations techniques. La technologie a été exploitée pour faciliter la communication avec les clients. Ainsi, le téléphone, l’email et l’internet sont les outils relationnels utilisés.

En conclusion

Le trading en ligne est un domaine en pleine expansion. Options Click fait partie des nouveaux brokers et c’est aussi une société en pleine croissance. Avant d’intégrer les rangs des clients pour le trading, mieux vaut bien se renseigner. Pour sa part, Options Click est un courtier bien régulé et digne de confiance. Toutefois, pour mieux optimiser ses investissements, chaque trader est appelé à se familiariser avec les outils et les techniques de trading. Options Click met d’ailleurs à la disposition de ses traders des armes fiables pour y arriver.

Avantages et inconvénients des sociétés de gestion de patrimoine

La gestion de patrimoine est une tache qui présente bien des risques quand on ne s’y connaît pas. Gérer un patrimoine nécessite en effet beaucoup de connaissances aussi bien dans les domaines financiers, économiques, mais également des notions en gestion. Read the rest of this entry »

La banque en ligne est t-elle réglementée ?

Beaucoup nous posent la question de savoir si les banques en ligne sont réglementés ou non.

Alors la réponse est à la fois et non.

 

Pourquoi la banque en ligne est réglementée ? 

La banque en ligne propose souvent à ses client les mêmes offres que les banques traditionnels. Elle va donc proposer un panel de livrets qui seront eux : réglementés. C’est le cas notamment du livret A, du livret jeune ou encore du PEL et du LDD pour citer les plus connus.

On dit que ces livrets sont réglementés car le taux est fixé et dit « régulé » par l’état. L’état, en régulant ce taux va donc contrôler l’inflation. Mais tous les livrets de la banque en ligne ne sont pas réglementés …

 

Pourquoi la banque en ligne est pas réglementée ? 

Les banques en ligne comme Monabanq, ING Direct, Fortuneo, Hello Bank, Bfor bank ou encore Boursorama se sont faites connaitre en proposant des taux d’intérêts nettement supérieurs aux autres banques traditionnelles. C’est le principe des super-livrets : comme les banques internet arrivent à réduire leurs charges, elle peuvent reverser plus d’argent à leurs clients.

C’est livrets quand à eux ne sont donc pas réglementée car les taux y sont directement fixé par chaque banques en ligne. Sinon quoi elles ne pourraient point proposer des avantages aussi nombreux.

Attention tout de même. Comme ces livrets ne sont pas réglementés, vous devrez déclarer les revenus que vous gagnerez.

On espère avoir répondu à vos questions. Pour ceux qui voudraient plus d’informations sur le sujet, on vous invite à cliquer ici.

 

 

Comment créer son entreprise facilement ?

Aujourd’hui, nous allons voir, comment créer son entreprise facilement avec cette vidéo…De plus en plus de personnes souhaitent devenir son propre patron. Mais il peut s’avérer compliquer de faire certaines démarches quand on ne connait pas. Read the rest of this entry »

Existe-t-il des formations pour créer son entreprise ?

La formation n’est pas un impératif à la création de votre entreprise. Mais il est toujours bien de mettre toutes les chances de succès de votre côté. Vous êtes d’avis, que la charge est considérable, du montage de dossier de création, à la naissance physique de l’entreprise puis à son fonctionnement quotidien, n’est-ce pas ? C’est pour cela qu’un minimum de savoir-faire est nécessaire. Il fait la différence entre vous et vos concurrents face aux partenaires et dans la gestion courante de votre entreprise.

Quelques clarifications

Bien souvent l’adage, selon lequel, en forgeant on devient forgeront marche en ce qui est de la création et de la gestion d’une jeune entreprise. Au fur et à mesure, vous faites face aux difficultés de gestion. Vous vous adaptez et vous donnez les moyens d’avancer en les surmontant. C’est l’école traditionnelle d’un apprentissage informel.
Ceci dit, ceux qui auront bénéficié d’une formation diplômante ou qualifiante disposeront d’un atout sur vous. L’expérience et les aptitudes personnelles ne vont pas toujours vous suffire. Car une entreprise c’est beaucoup de choses à administrer. Les longues formations ne vous seront pas utiles si vous n’êtes plus en âge de faire les bancs.

Préférez les formations de courtes durées

Le mieux à faire est de recourir aux formations de courtes durées. Ils offrent des avantages concrets. D’abord, ces formations s’adaptent à votre disponibilité. Vous pouvez facilement les faire à des heures libres selon votre agenda. Elles sont délivrées à des couts acceptables. Elles sont de courtes durées. Elles vous offrent une qualification pratique et utilisable automatiquement, parce que répondant un besoin réel et immédiat de votre entreprise.
Ces formations concernent généralement les domaines majeurs de la création et de la gestion entrepreneuriale. C’est ainsi qu’une formation de courte durée en comptabilité est la bienvenue pour comprendre et assimiler les notions sur les créances, les dettes, le patrimoine personnel et celui de l’entreprise, les actifs, les passifs. Elle comble vos lacunes personnelles et facilite les relations avec votre comptable.

formation création dentreprise
Les aspects juridiques sont très importants dans la vie d’une entreprise. Il ne s’agit pas de faire de vous un spécialiste du droit des affaires. Il est cependant utile que vous sachiez comment rédiger un contrat, les clauses majeures et leurs retombées juridiques. Comprenez que l’environnement d’une entreprise est fait de responsabilités juridiques diverses. Vous ferez quotidiennement des actes juridiques sans toujours en maitriser les conséquences. Les notions juridiques vous permettent de comprendre vos droits, mais surtout vos obligations. D’où la connaissance de vos responsabilités juridiques, sociales, responsabilité des faits engageant la société, responsabilités fiscales.
Des formations plus techniques vous seront utiles pour le management. Le montage de projet, la réalisation d’étude de marché, l’élaboration de politique commerciale, des tableaux de bord, du business plan, l’élaboration de documents prévisionnels. Des notions en informatique, sur les logiciels usuels de gestion notamment la suite bureautique, sont des atouts pratiques dont il faut se doter pour réussir la création et la gestion de son entreprise.

Etre auto-entrepreneur aujourd’hui, avantages et inconvénients

Pour votre business, vous avez choisi l’auto-entrepreneuriat et avez opté de monter une telle entreprise. Vous avez surement de réelles motivations pour ce choix et n’avez peut-être pas tort. L’auto-entreprise a la réputation d’être facile de création et de gestion. Cependant, il y a lieu de se demander si cette forme de société n’a pas aussi quelques inconvénients.

L’auto-entreprise

De toutes les formes d’entreprises individuelles existantes à savoir la société individuelle, l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ou encore l’auto-entrepreneur, vous avez surement entendu dire que cette dernière est celle qui offre bien des avantages sur divers plans, tant administratifs, fiscaux que sociaux. Voyons de plus près ces plus de l’auto-entreprise.

Avantages de l’auto-entrepreneuriat

Premier avantage, les formalités de création et de fermeture. Nul besoin de s’embarrasser de documents administratifs ou autres. Juste quelques minutes sur internet et vous voilà auto-entrepreneur. Pour être auto-entrepreneur, vous vous enregistrez en ligne en effet. Et pour ne plus l’être, vous passez par le même canal également. Pas besoin d’une procédure de liquidation. Quoi de plus simple n’est-ce pas ?
Autre avantage de l’auto-entrepreneuriat, vous ne payez pas la cotisation foncière des entreprises durant les trois premières années de votre activité.
Vous ne payez pas non plus d’impôts si vous n’avez réalisez aucun chiffre d’affaires.

exemption impots
Il est également possible de cumuler le statut d’auto-entrepreneur avec celui d’employé, étudiant, fonctionnaire, retraité ou tout autre si les conditions sont réunies. Vous n’avez pas besoin en tant qu’auto-entrepreneur d’embaucher du personnel. Vous gérez seul votre affaire. Vous n’avez pas besoin d’un comptable non plus, les enregistrements sont très simples. Vous devez juste tenir un livre de recettes et de dépenses et déclarer votre chiffre d’affaires chaque mois ou chaque trimestre.
Vous ne facturez pas de TVA et donc, vous n’en déclarez pas.
Enfin, vous n’avez pas forcément besoin d’un gros investissement de départ pour vous lancer. Quels sont à présent les inconvénients de ce type d’entreprise ?

Les difficultés liées au statut d’auto-entrepreneur

L’auto-entrepreneur n’a pas d’employé, vous faites donc tout, tout seul. Ce qui peut se révéler parfois pas très agréable.
Le statut d’auto-entrepreneur ne se cumule pas avec les fonctions règlementées.
Comme dit plus haut, en tant qu’auto-entrepreneur, vous ne facturez pas la TVA. Il vous est donc impossible de récupérer celle que vous supportez lors de vos achats.
Aussi, vos impôts sont calculés, non pas sur le bénéfice que vous faites, mais plutôt sur le chiffre d’affaires. Il sera donc inutile de chercher à augmenter les charges en vue de réduire le résultat de fin de période.
Vous êtes astreint à ne pas dépasser un chiffre d’affaires de 80 300 euros si vous effectuez une activité commerciale et 32 100 si par contre vous êtes prestataire de services. Autrement, vous devrez changer de statut.
Avec ces restrictions, vous comprenez aisément que les banques ne vous accordent leurs faveurs en matière de financement.
Etant auto-entrepreneur, vous ne pourrez cumuler vos revenus avec ARE ou ASS que pendant un certain temps (15 ou 12 mois selon le cas). Passé ce délai, vous devrez soit choisir de continuer votre activité et de ne plus bénéficier de l’allocation, soit renoncer à l’allocation et demeurer auto-entrepreneur. Bonne réflexion donc pour le choix que vous ferez.

Entreprises offshore, quelles sont les démarches ?

Une entreprise offshore est créée et installée dans un pays étranger. Elle est de ce fait, soumise à la réglementation en vigueur dans le pays et doit y payer ses impôts. C’est un avantage puisque l’imposition dans ce cas est plus légère que dans le pays d’origine et donc plus convenable et favorable aux activités économiques. Les pays qui accueillent les entreprises offshores ont, en général, une fiscalité plus intéressante. Les impôts sur le revenu et les sociétés ne dépassent pas les 15%, de même que ceux sur le capital et ses revenus. Par ailleurs, la majeure partie des droits et taxes liés à la création de ces entreprises, tels que la TVA est souvent supprimée.

Création d’une société offshore

Une société offshore peut être créée par tout individu qui voudrait profiter, d’une manière tout à fait légal d’un régime fiscal dérogatoire. Cette mesure ne doit pas être utilisée à des fins abusives et illégales. Les secteurs d’activités qui sont concernés par l’offshoring sont le plus souvent : l’import/export, le coaching, l’e-business, le développement de logiciels, les centres d’appel, l’advense, la publicité, l’hébergement de sites Internet, la prestation de services…
Les activités peuvent ainsi être faites en dehors du pays d’accueil, les factures et règlements peuvent être envoyés au lieu de résidence du directeur de la société. Par ailleurs, l’ouverture d’une société offshore vous exempte des droits d’enregistrement et de l’attestation du dépôt de capital.

aide juridique
Une société offshore peut être créée de deux manières : soit par votre propre intervention, soit à l’aide d’experts juridiques. Dans le premier cas, il faudra alors vous déplacer vers le pays que vous aurez choisi pour faire les formalités administratives qui s’imposent. Dans le deuxième, par contre, vous n’aurez pas besoin de vous déplacer.

Les conditions à remplir

Une entreprise offshore pour être créée, doit remplir les conditions ci-après :

  • Les dirigeants de la société ne doivent pas avoir leur domicile dans le pays où se trouve le siège social.
  • Il est interdit à la société d’engager des activités commerciales et d’utiliser la main d’œuvre locale du pays d’accueil
  • L’entreprise ne peut pas, non plus, bénéficier des investissements, subventions et transferts bancaires du pays d’accueil.

Toutefois, la société a le droit d’avoir un représentant dans le pays pour surveiller ses activités.

Les coûts d’implantation

Les coûts d’implantation d’une société offshore varient en fonction du pays d’accueil et du type de société. Les coûts en question se résument comme suit : le coût de la création, le coût annuel de maintenance qui regroupe la domiciliation, les frais administratifs et la comptabilité annuelle. Les coûts, en général, varient entre 150 euros et 5 000euros que ce soit pour la création de la société ou pour sa maintenance.
Que vous ayez choisi l’option d’ouvrir votre société par vous-mêmes ou par le biais d’experts juridiques, il vous sera demandé de fournir des documents. Dans un délai de quelques jours, la société sera opérationnelle avec la délivrance du certificat d’immatriculation et les autres documents relatifs. Toutes les informations supplémentaires dont vous avez besoin sont disponibles sur societeoffshore.fr.

Entreprise Offshore, les avantages

Par définition, une entreprise offshore est une entreprise enregistrée dans un pays étranger, autre que celui dans lequel vous résidez. Le but de cette création est avant tout, de maximiser les revenus de la société, via une fiscalité avantageuse. Ce type de société fait partie d’un dispositif de transmission de patrimoine et d’optimisation de sa rentabilité. Les pays qui présentent ce genre d’opportunité sont considérés comme des paradis fiscaux. L’enregistrement d’une société offshore fait l’objet de conventions internationales (La Haye). Il existe une liste de professions et d’activités autorisées pour ces sociétés. L’OCDE tient compte de quatre critères pour caractériser un paradis fiscal :

  • Les impôts insignifiants ou inexistants
  • L’absence de transparence sur le régime fiscal
  • L’absence d’échanges de renseignements fiscaux avec d’autres états ; le secret bancaire.

Il existe une liste des pays considérés comme paradis fiscaux qui optimisent la création de sociétés offshore en ligne. Une société offshore présente de nombreux avantages, mais elle a aussi des inconvénients.

Les avantages d’une société offshore

Au nombre des avantages d’une entreprise offshore, on peut retenir :

  • Avec une société offshore, vous allez pouvoir réaliser des économies considérables sur l’imposition. Ainsi, la rentabilité de votre entreprise sera optimisée. Aussi, vous serez exonérée de taxe sur la valeur ajoutée (TVA).
  • Avec une société offshore, vos biens sont protégés de toutes poursuites judiciaires ou d’autres décisions de justice.
  • Une entreprise offshore vous permet d’avoir un niveau de confidentialité élevé, grâce à l’anonymat pour protéger votre vie privée. Par conséquent, lors de l’exécution de transactions pour une société privée par exemple, le nom du mandant n’apparaît pas dans les documents.

anonyme

  • Les procédures de création de ce type d’entreprise sont très faciles et rapides. Les pays offrent la possibilité de créer ces sociétés et d’exploiter sur leur territoire avec des formalités administratives très réduites. De plus, les exigences de reddition de compte sont bien moins importantes que celles des juridictions onshore.
  • Dans la plupart des juridictions offshore, aucune contrainte de capitalisation n’est imposée aux sociétés. Les sociétés ont alors la possibilité d’être constituées de placements en actions nominaux.
  • Les coûts d’exploitation d’une société offshore sont beaucoup moins importants que pour une société onshore.
  • Il arrive que les sociétés offshores proposent une assistance financière dans la cadre de l’acquisition de leurs parts.

Selon les juridictions offshores, les atouts qu’elles apportent aux sociétés étrangères sont plus ou moins importants.

Les inconvénients d’une société offshore

Toutefois, les sociétés offshores présentent aussi des inconvénients. Il s’agit entre autres de :

  • Vu les atouts qu’elle présente, les sociétés offshore sont en permanence sujettes au contrôle et à la surveillance continue.
  • Il peut arriver que la société soit confrontée à des risques de défaillance pour la qualité de ses prestations ou pour le non-respect des délais donnés.
  • Certaines juridictions offshores imposent un grand nombre de restrictions. Ce qui décourage les dirigeants de société.
  • Dans certains cas, pour la création d’une société offshore, il est possible de rencontrer des difficultés pour l’octroi d’aide financière de la part des partenaires financiers potentiels ou d’investisseurs.

10 idées pour des créations d’entreprise

Créer son entreprise, l’exploit des génies, le couronnement du parcours des plus intelligents ou encore le trophée des plus courageux. Erreur ! Créer une entreprise n’est pas un trophée encore moins si inaccessible que vous le pensez. L’entreprenariat c’est en vous, c’est en quiconque, il vous suffit juste de trouver la bonne idée et de vous lancer. N’importe où ailleurs et même en France, cela vous est possible.

Quelques idées de création d’entreprise en France

  • La location de sacs à main
    Combien de fois n’avez-vous pas entendu des amies ou des connaissances rêver porter des sacs Gucci, Luis Vuitton ou encore Coco Channel. Malheureusement faute de moyens, elles ne réalisent jamais ce souhait. Vous pourriez bien les y aider en leur louant ces sacs. Oui, louer des sacs à main de marque. Les voitures se louent bien non ? Pourquoi pas les sacs !
  • Une taverne à botox
    Entre deux courses vous vous arrêtez pour pendre un thé ou un café. Pourquoi ne pas faire pareil pour quelques gouttes de botulinique dans le cou ? Proposez ce service et vous gagnerez certainement une clientèle qui ne sera que contente de ne pas avoir à s’embarrasser des prises de rendez-vous au salon d’esthétique et autres tracasseries du genre.
  • La location de chiens
    Beaucoup voudraient bien avoir un chien mais n’ont pas l’espace qu’il faut pour en accueillir. Ou encore pas le temps de s’en occuper convenablement. Offrez-leur la joie d’en avoir un, l’espace d’une promenade ou une journée. Cela ne vous fera que des gains et eux aussi n’en seraient que contents.
  • Demeure luxueuse ouverte au public
    Vous possédez une demeure de luxe, un château, un manoir ou encore toute autre propriété qui fait rêver. Cependant vous n’en usez pas vraiment. Pourquoi ne pas l’ouvrir au public pour des visites guidées à défaut de la louer. Vous pourriez aussi y aménager un espace indépendant à louer pour des courts séjours. L’immobilier a toujours été source de profits.
  • Lavage – garage engins à deux roues
    Les voitures dans ce domaine sont plus privilégiées alors que les motos aussi nécessitent bien les mêmes soins. Alors pourquoi ne pas aménager des garages où seules les motos seront à l’honneur pour tout ce qui est de la mécanique et de l’entretien. Explorez la piste !
  • Soins esthétiques à domicile
    Comme les médecins ou les précepteurs, pourquoi ne pas faire valoir votre savoir-faire à domicile et le facturer en conséquence ? Épargnez aux clients la corvée du déplacement et procurez-leur le bien-être, celui-là même qu’ils vont quérir dans les salons de soins.
  • Développement d’applications web et mobile
    Vous avez de la ressource en informatique, vous êtes un geek. Monter votre boîte de développement d’applications et autres. Mettez au service du public et des entreprises, des moyens de leur rendre plus aisée et agréable, l’utilisation des nouvelles technologies.

développer application mobile

  • Conseiller en achat en ligne
    Les achats en ligne, c’est votre domaine. Pourquoi ne pas mettre votre expertise au service des moins aguerris et moins outillés. Grace à vous, ceux-ci feront de bons investissements en ligne. Ils auront satisfaction et vous quelques euros en plus. Cela vaut bien le coup. Il ya bien des conseillers financiers ou des intermédiaires pour la banque !
  • Le green business
    A l’heure où les débats sont à la recherche de solutions pour la reduction de l’empreinte carbone, pourquoi ne pas monter une affaire travaillant dans ce sens. Offrez au public des solutions protectrices de l’environnement. Des poubelles recyclables par exemple, ou encore des litières pour chiens en copeaux ou toute autre matière dans le genre.
  • L’importation de franchise
    Plusieurs entreprises innovent et envisagent l’extension de leurs activités. Pourquoi ne pas devenir un distributeur de l’une de ces firmes comme LivePark en Corée du Sud avec les technologies 4D, Eco HEALTH and Beauty aux Etats Unis avec les cosmétiques personnalisés à l’ADN ou encore FranchiseMart qui vous donne tous les conseils dont vous aurez besoin pour vous engager sur cette voie.